Digiprize 3 le grand prix PMR Street dans la Silicon Valley

Nous attendions ce voyage depuis longtemps. Plus exactement depuis notre victoire du Grand Prix Entrepreneurial au concours Digiprize le 15 février 2016 qui nous a permis de partir 10 jours à San Francisco avions et hôtel payés. Ce fût pour nous une belle surprise de remporter ce prix lors de notre première participation à un concours pour notre projet PMR Street.

Nous sommes le vendredi 3 juin, la veille du départ, les valises sont prêtes, le drapeau aux couleurs de notre startup également, ainsi que les slides de présentation en anglais bien sûr. On ne part pas tous les jours en Californie !
Après 11 heures de vol, nous arrivons enfin à San Francisco le samedi 4 juin. Nous avons le temps de découvrir notre hôtel très bien placé près de Union Square et de se promener dans les environs. Le jour suivant nous rencontrons les deux groupes du master digital de l’ESSCA, avec qui nous allons partir à la découverte de l’incroyable sphère digitale de la Silicon Valley pendant 10 jours.

pmrNous commençons notre digital trip avec une introduction du groupe Siliconvalley.fr, et ce qui nous a le plus marqué c’est la vitesse à laquelle se développe les startups et les montants des campagnes de crowdfunding pour ces dernières. Tout au long de notre voyage, à travers la rencontre de nombreux entrepreneurs, nous avons pu constater la différence de culture entre la France et les Etats-Unis en termes de développement digital et de startup en général. A San Francisco, l’échec est considéré comme une réussite parce que au moins vous avez tentez. Avec une simple présentation PowerPoint, les bons contacts, certains entrepreneurs ont levé des millions de dollars. Cependant, le taux d’échec des startups est tout de même de 90%, la politique des investisseurs est comparable à celle de paris sportifs. Ils parient sur 10 startups tout en étant conscients qu’une seule seulement va prospérer et leurs rapporter un retour sur investissement.
Nous nous habituons tout doucement au mode de vie californien (également aux 9 heures de décalage horaires).

Nous rencontrons des entrepreneurs tels que Nicolas Bourdin (Founder & CEO Bsharp), Thibaut Munier (Cofounder & COO 1000mercis Group) avec lesquelles nous avons pu discuter sur notre projet, notre stratégie et profiter de leurs visions et conseils pour notre bon développement. Nous avons également visité le siège du géant Google, Amazon, LinkedIn et PlugandPlay. Lors d’une rencontre fortuite dans un Lift (le huber new génération, partageable) avec un couple de français, le mari est chez Google et la femme est chez LinkedIn…quelle chance ! La veille de notre départ nous sommes invités par cette femme à prendre un repas sur la terrasse ensoleillé du siège LinkedIn, le jour de l’annonce de l’acquisition de LinkedIn par Microsoft.

pmrs
Il est malheureusement temps de retourner en France, mais c’est plein de motivation, d’idées et de contacts que nous rentrons. Nous ne réalisons pas encore tous les bienfaits de ce séjour californien, mais il était important de sortir de l’écosystème startup français pour aller voir ce qu’il se fait de l’autre côté de l’océan Atlantique dans le cœur du digital. Nous conseillons à chaque entrepreneur d’aller faire un tour à la Silicon Valley pour s’imprégner de la culture entrepreneuriale américaine, spécialement en ce qui concerne le digital.

Cyril et Arthur

PMR Street